Passage du marteau de Thor !

Nous voilà au nord du marteau de Thor!


La pointe de Stadt, à l'ouest de la Norvège, ne peut pas être coupée par les canaux ce qui contraint les navigateurs à contourner cette zone de ressac et de hauts fonds pour accéder au nord ou au sud du pays. Un train de dépressions étant prévu les jours suivants nous décidons de ne pas nous éterniser à Bergen et suite à une nuit de navigation dans les canaux nous atteignons l'île de Silda, au pied du cap de Stadt, au petit matin dans un bon 30 noeuds pour faire le point.





Un café et dernier coup d'oeil à la météo nous convainc de tenter notre chance ce jour ci malgré les 5m de houle annoncés. C'est bien loin d'être le créneau idéal mais personne d'entre nous n'a envie d'attendre 10j à Silda qui, bien que coquette, ne fait que quelques centaines de mètres carrés.









Davaï s'élance face à la mer qui prend de l'ampleur au fur et à mesure que nous sortons du fjord. La première partie du tour, au moteur face à la houle de plus en plus grosse, est pénible pour tout le monde. Nous prenons beaucoup de marge au large de la pointe car ça et là autour de nous des brisants massifs apparaissent.





( photo après le cap - on en a pas vraiment prit pendant!)


Puis nous pouvons abattre de quelques degrés et la pression du vent dans le 3e ris de la grand voile nous permet de stabiliser la route au moteur. Le reste de la navigation se fait les yeux du barreur rivés sur les séries de houle au large pour anticiper les claques qui pourraient nous coucher. Puis nous abattons encore et battons quelques records de vitesse, à 14,5 noeuds pour François, avant de retrouver la quiétude des fjords.



Et nous sommes extrêmement heureux d'arriver car Maud nous a promis de nous payer un steack frites à Alesund!

265 vues6 commentaires

Posts récents

Voir tout